Les 6 avantages de la sous-traitance

Vous manquez de compétences pour satisfaire un contrat client ? Votre entreprise supporte trop de charges fixes ? Des collaborateurs sont en arrêt de travail ? Pour la réalisation de ses contrats clients, il peut arriver qu’une entreprise ressente le besoin de recourir à une expertise externe par le canal de la sous-traitance. Ainsi, l’entreprise tout en gardant la responsabilité du produit fini, confie la réalisation d’une partie ou de la totalité d’un travail dont les termes d’arrangement ont été clairement définis entre les deux parties dans un contrat.

Pour avoir une idée claire du potentiel de la sous-traitance, voici une liste de 6 avantages de la sous-traitance.

Avantage n°1 de la sous-traitance : une flexibilité économique pour l’entreprise

Comme dans la majorité des secteurs d’activité, il y a des moments de croissance et des moments de ralentissement. La sous-traitance permet ainsi pendant les périodes de croissance, de maximiser avec les sous-traitants pour pouvoir atteindre vos objectifs. En période de ralentissement, pas besoin de licencier du personnel, il vous suffit de réduire l’effectif des membres de l’équipe de sous-traitants. Une fois que les choses rebondissent et que les activités tournent en temps plein, vous pouvez de nouveau augmenter l’équipe de sous-traitance sans contrainte.

Avantage n°2 de la sous-traitance : amélioration de votre seuil de rentabilité

La sous-traitance vous permet d’avoir à votre disposition des équipements d’immobilisations ainsi que du personnel performant sans pour autant devoir faire un investissement. En effet, il revient à l’équipe de sous-traitant de disposer d’un équipement d’immobilisation et un personnel à niveau pour pouvoir être compétitif sur le marché. Ainsi, vous n’aurez qu’à choisir le sous-traitant le plus approprié pour votre travail et verser par la suite, en fonction des termes du contrat, une compensation financière. D’un point de vue comptable, vous gagnerez en charges variables et démontrer une réduction des risques liés à des coûts fixes trop importants. Ainsi, vous améliorez votre seuil de rentabilité. En faisant recours au système de sous-traitance en tant qu’entrepreneur principal, votre entreprise n’a pas à s’inquiéter en ce qui concerne la dotation, l’embauche, les avantages sociaux et même des bureaux devant abriter les équipements ainsi que les employés.

Avantage n°3 de la sous-traitance : la réduction des problèmes

En choisissant la bonne équipe de sous-traitants pour la réalisation de vos travaux, vous êtes à l’abri de nombreux imprévus et problèmes liés notamment aux incidents de travail, aux mauvaises réalisations des travaux ainsi qu’aux coûts financiers supplémentaires de trop. En signant un contrat de prestation de sous-traitance, le prestataire a une obligation de résultat envers votre entreprise. La gestion des imprévus internes à sa structure est son affaire. Ainsi, vous vous déchargez du temps en gestion d’aléas. La sous-traitance vous allège de vos obligations d'employeur.

Avantage n°4 de la sous-traitance : limiter des dépenses inutiles

Dans la majorité des cas, les sous-traitants sont payés sur la base de la réalisation des travaux et non sur la base d’heures de travail. Avec cette approche, vous avez la certitude de mieux maîtriser les dépenses liées à l’atteinte d’un objectif ou à la réalisation d’un projet. Vous pourriez penser que la sous-traitance coûte plus cher que de confier la mission en interne. Ce n’est donc pas une doctrine. Même si évidement le sous-traitant majore son prix de sa marge, sa maîtrise experte de la mission, l’évitement de problèmes internes pour vous fait qu’finalement la sous-traitance peut s’avérer avantageuse économiquement.

Avantage n°5 de la sous-traitance : le respect des échéances de livraison

Le respect des délais est un atout incontournable en sous-traitance. Il est contractuel, une obligation pour le sous-traitant. Du fait de leur maîtrise du domaine, les experts de votre équipe des sous-traitants sont censés vous livrez dans les plus brefs délais, chose importante pour booster vos activités. À défaut, le prestataire s’expose à des pénalités de retard. Il n’est donc pas dans son intérêt d’avoir du retard. À la différence de confier une mission à des salariés internes, vous avez peu de recours juridiques pour imposer un respect de délai.

Avantage n°6 de la sous-traitance : proposer de nouvelles prestations

Vous pouvez également confier les projets dont vous n’avez pas totalement l’expertise technique sans avoir peur du résultat final. Ainsi, entouré par des bonnes personnes, vous pourrez toujours produire des résultats satisfaisants malgré la complexité des challenges que vous devez relever.  En collaborant avec d’autres partenaires sous-traitants, vous pouvez donc gagner de nouvelles parts de marchés, accroître votre valeur, apporter aux clients et ainsi gagner en expertise et reconnaissance.

Comme vous avez pu le constater au travers des différents avantages précédemment cités, la sous-traitance permet de mieux gérer l’ensemble des activités et des projets liés à la vie de votre entreprise tout en ayant un contrôle total sur les ressources financières à impliquer. Néanmoins, avant de prendre une équipe de sous-traitance pour la réalisation de vos projets et missions, prenez la peine d’étudier les équipes afin de trouver l’équipe ayant les bons profils capables de les réaliser avec bravoure. Pour le faire, vous pouvez vous tourner vers des plateformes certifiées ou vous faire accompagner par des entreprises spécialisées dans le domaine de la sous-traitance. 

En bref :

Vive la souplesse de la sous-traitance…

Recourir à la sous-traitance présente de nombreux avantages et rend l’entreprise plus flexible, et ce, à plus d’un titre.

Sous-traiter pour absorber une surcharge de travail

En effet, lorsque à certains moments, la charge de travail est trop importante par rapport à votre capacité, vous pouvez choisir, outre l’intérim ou le CDD, de travailler avec un sous-traitant.

Sous-traiter pour recourir à des compétences spécifiques

Dans d’autres cas, afin de traiter une demande spécifique d’un client ou pour la production d’une commande inhabituelle, vous n’avez parfois pas d’autre choix que de solliciter une compétence externe. Cette démarche est d'autant plus évidente qu'en l'espèce, L’investissement interne ne serait pas judicieux, car devant satisfaire une demande non récurrente.

Ajuster ses charges en fonction du carnet de commandes

L’autre avantage est de profiter de compétences toujours à jour et adaptée à la demande de vos clients, sans vous soucier de la formation de votre personnel. De plus, contrairement à un salarié qu’il faut payer chaque mois quel que soit l’état du carnet de commande, le sous-traitant ne vient que lorsque vous en avez besoin.

Sous-traité a-t-il un coût plus élevé ?

En contrepartie de cette souplesse, le coût d’un sous-traitant est relativement élevé, mais vous dispense de pas mal de contraintes liées à la gestion d’un contrat de travail. La flexibilité a un prix !

… Mais attention aux risques !

Mais attention, si le recours à la sous-traitance semble disposer de pas mal de vertus, celui-ci ne peut pas être systématique et un sous-traitant n’est pas un salarié !

Le lien de subordination

En effet, que ce soit le sous-traitant ou le salarié, le point commun est qu’il y a une prestation de travail qui est rendue en échange d’une contrepartie financière. Cependant, le contrat de sous-traitance se distingue du contrat de travail par l’absence de lien de subordination.

En effet, contrairement au salarié, le sous-traitant n’est pas soumis aux horaires de l’entreprise et n’a pas à recevoir d’ordres du dirigeant de l’entreprise. Par ailleurs, il travaille avec ses propres moyens techniques et dispose de l’autonomie pour s’organiser, à livrer le travail objet du contrat.

Le risque URSSAF

C’est ce lien de subordination qui sera recherché par l’inspection du travail ou l’URSSAF en cas de contrôle. Le fait que la relation de travail soit régulière sera également un élément pouvant vous porter préjudice en tant que donneur d’ordre. Soyez très vigilant : un sous-traitant doit avoir plusieurs clients et si son chiffre d’affaires est réalisé en majeure partie, voire exclusivement avec vous, sa dépendance sera avérée. Sans le vouloir, le lien de subordination existe donc !

La requalification

Pire encore, en cas de rupture brutale de la relation, le sous-traitant pourrait se retourner contre vous et demander la requalification de votre relation en contrat de travail. Les conséquences financières seraient alors très lourdes : indemnité de licenciement sans cause réelle et sérieuse, versement des cotisations URSSAF sur l’assiette des honoraires payés, etc.

Si vous craignez d’être dans une telle situation, nous vous conseillons de réduire la relation, mais ne le faites pas de manière brutale. Avertissez votre sous-traitant par écrit que compte tenu de votre carnet de commandes ou de la nature des travaux à venir, vous estimez qu’il y aura moins de travail à lui confier dans les mois qui viennent. Invitez-le à prendre ses dispositions pour anticiper la baisse de chiffre d’affaires à laquelle il devra faire face.

Les 6 avantages de la sous-traitance
Didier SIX 1 juillet 2023
Partager 


Simplifiez votre gestion


✅ Paies Eeternalisées 

✅ Tenue comptable 

✅  Logiciels de gestion  

✅ Optimisation fiscale.


En savoir plus ↗ 

-------------------------------------


Comparatif 2024 des logiciels de facturation & comptabilité !

Télécharger ↗

Se connecter pour laisser un commentaire.
Comment faire appel à un médiateur pour débloquer un conflit avec un client ?